Page d’entrée du site

Association des Amis des Grandes Orgues Historiques de Rozay en Brie

(SEINE ET MARNE – FRANCE)

 

LES CONCERTS DE LA SAISON 2019

 

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Angelot

L’Angelot musicien (*) signé Varlet situé sur la tourelle centrale

(Photo : Yvan Bourhis – Service du Patrimoine de Seine et Marne)

 

(*) L’Angelot tient dans sa main gauche une partition gravée d’une mélodie (briarde ?) non identifiée. Le jour de la réception de l’orgue, Michel CHAPUIS a improvisé merveilleusement durant 32 minutes sur cette mélodie, en utilisant toutes les ressources de l’instrument et terminant sur un grand plein jeu à six voix joué simultanément sur les trois claviers et une pédale double. Aucun appareil d’enregistrement n’était malheureusement présent pour capter ce moment unique d’une très grande émotion…

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Image3

 

LES CONCERTS DE LA SAISON 2019

 

 

 

Poursuivant sa mission de mise en valeur des Grandes Orgues Historiques de Rozay en Brie, l’Association qui soutient cet instrument incontournable de la facture d’orgue française du 17ème siècle dans le monde, continue de proposer à son public fidèle des récitals de haut niveau, en recevant des musiciens de très grande qualité et de renom.

 

Depuis la saison 2012, une « animation » supplémentaire est aussi programmée dans le cadre de la Journée Nationale de l’Orgue. Cette journée est initiée par l’association « Orgue-en-France », sous le haut patronage du Ministère de la Culture.

 

Nous rappelons à ce sujet que la Journée Nationale de l’Orgue 2013 fut l’objet d’un reportage de France 3 pour la télévision nationale ! Preuve, s’il en est, de l’importance des Grandes Orgues du 17° siècle de Rozay en Brie dans le paysage musical français…

 

 

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Image3

 

 

 

SOMMAIRE

 

·       Vendredi 12 avril 2019 à 20h30 : La Musique du temps de Louis XIV à la Chapelle Royale - Hommage à André Raison

 

·       Dimanche 12 mai 2019 à 15h30 : Journée Nationale de l’Orgue 2019 (Histoires d’orgues)

 

·       Dimanche 6 octobre 2019 à 16h00 : Ensemble FaSuperLa avec chœur de femmes et Harpe (Dir : Yves Müller)

·        

 

 

 

 

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Image3

 

 

VENDREDI 12 AVRIL 2019 À 20h30

 

 

LA MUSIQUE DU TEMPS DE LOUIS XIV

A LA CHAPELLE ROYALE DE VERSAILLES

-     

-    Une Messe parisienne à la fin du XVII° siècle -

 

Hommage à André Raison (1640 ? – 1719)

A l’occasion du tricentenaire de sa mort

 

Extraits de la Messe du 1er ton – Alternances de Plain-chant

motets de André Raison, Marc-Antoine Charpentier et Henri Du Mont

 

Avec

 

Les étudiants organistes du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris

(CNSMDP)

-     Classes de Michel Bouvard et olivier Latry

-     En présence du musicologue Monsieur Jean Saint-Arroman

 

 

  

David Kiefer (Bio)  et Loriane Llorca (Bio) ©Joe Vitacco

 

  

Lucile Dollat (Bio) ©Ayka Lux  et  Hendrik Burkard (Bio)

 

  

Louis Jullien (Bio)  et  Seoyoung Choi (Bio)

 

Quentin Duverdier (Bio) ©Philippe Troussel

 

 

Et

 

 

La Maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles

(CMBV)

Sous la direction de Olivier Schneebelli

 

 

 

CMBV (Bio) – Pages et chantres (Bio) - Direction Olivier Schneebelli (Bio) ©JPostel

 

 

 

©Thomas Garnier

 

Olivier Schneebelli (Bio) ©CMBV

 

 

Durant diverses sessions d’enseignement, il a été initié au CNSM, grâce au musicologue Monsieur Jean Saint-Arroman, un projet autour de André Raison, grand musicien et organiste du XVII°siècle et du début du XVIII° siècle. Jean Saint-Arroman a développé un ambitieux programme pédagogique touchant à tous les aspects de la musique française (rôle de l’orgue, histoire, registrations, basse continue, etc.).

 

Les étudiants organistes du CNSM (Classes de Michel Bouvard et Olivier Latry) ayant travaillé très régulièrement sur le sujet tout au long de l’année, un concert à la fois unique et exceptionnel d’élèves de très haut niveau, accompagnés des chœurs du Centre de Musique Baroque de Versailles, nous a été proposé. Ce concert comporte, outre des extraits de la Messe du 1er ton de André Raison, des motets à l’élévation, un motet à la communion de Marc-Antoine Charpentier, et un magnifique « Domine salvum fac regem » de Henri Du Mont.

 

 

Ce grand concert regroupe ainsi non seulement les élèves de la classe d’orgue, mais aussi la Maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles (CMBV), soit plus de 45 exécutants, sous la direction de Olivier Schneebelli.

 

Nous pourrons ainsi retourner quelques siècles en arrière pour assister à des œuvres telles qu’elles étaient interprétées en présence du Roi Soleil.

 

Nous remercions tout particulièrement le CNSMDP, ainsi que le CMBV pour avoir choisi la collégiale de Rozay en Brie et son Grand Orgue du 17° siècle pour l’interprétation de ces œuvres très rares en nos campagnes.

 

 

 

Télécharger l’affiche

 

 

Entrée du récital : 10€ au-delà de 10 ans

Eglise chauffée si nécessaire

 

 

 

Haut de page

 

 

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Image3

 

 

 

DIMANCHE 12 MAI 2019 DE 15h30 À 16h30

 

JOURNEE NATIONALE DE L’ORGUE

 

Avec la concertiste Anna HOMENYA (Biélorussie)

 

 

« HISTOIRES D’ORGUES »

 

 

 

Comme chaque année désormais, et à la demande de l’association « ORGUE-EN-FRANCE », durant les 11 & 12 mai 2019, toutes les orgues de France doivent sonner. Ces journées sont relayées par de nombreux médias et sont placées sous le haut patronage du Ministère de la Culture.

Le but est clairement de faire connaître ou découvrir l’orgue (dans son sens le plus large) à un public intéressé, novice comme averti.

 

La Journée Nationale de l’Orgue 2013 fut même couronnée, à Rozay en Brie, par la venue d’une équipe Nationale de France 3 pour l’enregistrement d’un reportage diffusé le lendemain… Grand honneur qui prouve, une fois encore, le rayonnement extraordinaire de l’orgue du 17° siècle de Rozay en Brie parmi la dizaine de milliers d’orgues français.

 

 

L’an passé, c’est la tuyauterie de l’orgue qui avait été abordée, à la plus grande stupéfaction de l’auditoire. Il est vrai qu’il n’est pas fréquent de tenir et examiner un tuyau d’orgue ou encore de souffler dedans !

Cette année, Ce sont des « Histoires d’Orgues » qui seront contées.

 

Tuyauterie partielle du gand orgue du 17° siècle de Rozay en Brie

 

 

Comme à l’habitude, les explications seront ponctuées de temps musicaux, et le programme couvrira des œuvres très variées mettant particulièrement en valeur les Grandes Orgues Historiques du 17ème siècle de Rozay en Brie.

 

Cette année, l’organiste Anna HOMENYA, venant de Biélorussie, assurera la partie musicale.

 

 

Anna Homenya (CV)

 

 

Télécharger l’affiche

 

 

 

Animation à entrée gratuite et libre participation

Eglise chauffée si nécessaire

 

 

 

Haut de page

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Image3

 

 

DIMANCHE 6 OCTOBRE 2019 À 16h00

 

 

ENSEMBLE FaSuperLa

 

Chœur de femmes

 

Harpe : Laurence Bancaud

 

SOUS LA DIRECTION DE YVES MÜLLER

 

 

Ensemble vocal FaSuperLa

 

 

Harpe : Laurence Bancaud (Bio)

 

 

Direction : Yves Müller (Bio)

 

 

L’ensemble vocal féminin FaSuperLa est le fruit de la rencontre du Chef Yves Müller et de chanteuses de la classe de chant du conservatoire à rayonnement intercommunal du Pays de Meaux.

 

Son répertoire est composé d’œuvres sacrées et profanes avec différents accompagnements.

 

Son objectif est de faire rayonner la musique pour voix de femmes à travers les époques et les styles du baroque au contemporain en passant par le romantisme russe ou allemand ou encore les compositeurs du début du XX siècle.

 

Les chanteuses : Florence Catel, Marie-Alice Charritat, Laurence Congy, Anne Dumontier, Cécile Fauconnier, Eugénie Kuffler, Bénédicte Lacour, Yuko Matsuo, Laure Thomassin, Noémie Veyrières, Claire Catel, Catherine Tolla.

 

FASUPERLA : La consonance résolument douce et féminine de ce mot a influencé le choix de ce nom pour notre ensemble… mais qu’est-ce que cela signifie ?

 

Voici le nom donné à une règle de musique ancienne et qui s’énonce sous la forme « une nota supra la semper est canendum fa » (une note au-dessus de LA est toujours chantée FA)

Jusqu’au 16ème siècle, pour solfier, les musiciens utilisaient l’échelle mobile (hexacorde) constituée de six degrés que l’on désignait par les syllabes « ut-ré-mi-fa-sol-la ». Ces degrés étaient séparés les uns des autres par un intervalle d’UN ton sauf les degrés Mi et Fa séparés par UN DEMI-TON. La combinaison de ces degrés dans l’hexacorde ne pouvaient former que des intervalles dits « justes » (tierces, quartes, quintes). Tout intervalle « non juste » était prohibé.

La règle du FaSuperla était destinée à éviter que ne se forme dans une mélodie un intervalle non juste (dissonant), intervalle dit « du diable », le triton, intervalle de quinte diminuée qui se formait dans le chant dès lors qu’une note dépassait le LA, dernière note de l’hexacorde.

En ce cas, les musiciens créaient automatiquement un intervalle d’un demi Ton entre le La et cette nouvelle note toujours chantée Fa.

 

 

L’ensemble FaSuperLa, accompagné à la harpe, interprètera des œuvres de Benjamin Britten, Gustav Host et Hector Berlioz.

 

Laurence Bacaud interprètera à la harpe un « Nocturne pour harpe de Michael Glinka ».

 

Le récital de FaSuperLa étant sans orgue, Philippe Lécossais, organiste titulaire, jouera en entrée une grande œuvre d’après les 7 premiers livres de musique imprimés au monde en 1531 par Pierre Attaingnant.

 

 

 

 

Télécharger l’affiche

 

 

Entrée du récital : 10€ au-delà de 10 ans

Eglise chauffée

 

 

 

Haut de page

 

 

 

 

 

Révision 26 août 2019 / PhL